Contenu

26.08.2019

La bonne combinaison : dispositif d’interverrouillage AZM400 plus boîtier de distribution de sécurité

Plus de disponibilité machines et d’économies : au salon Motek, Schmersal présente une solution de sécurité intégrée


Wuppertal, 26 août 2019. Au salon Motek 2019 à Stuttgart, le Groupe Schmersal présente une solution de sécurité intégrée et économique, qui offre un niveau de sécurité élevé à l’utilisateur et une plus grande disponibilité machine.

Bien que le dispositif d’interverrouillage AZM400 soit récent sur le marché, il a déjà démontré à maintes reprises ses possibilités d’utilisation variées. Il se distingue par une force de maintien en position fermée très élevée de 10 000 newtons. Grâce au signal de déverrouillage à deux voies, ce dispositif d’interverrouillage atteint les niveaux de performance PL e ou SIL 3, aussi bien pour la fonction de verrouillage que pour la fonction de maintien en position fermée. En combinaison avec le nouveau boîtier de distribution de sécurité Schmersal, il est désormais possible d’intégrer plusieurs AZM400 à une chaîne de sécurité sur un nœud PROFINET / PROFIsafe. Cette solution est nettement plus économique que l’équipement de chaque interverrouillage avec une interface PROFINET.

Avec le boîtier de distribution de sécurité, l’interface universelle avec connecteur M12 à 8 broches permet de raccorder une multitude de dispositifs de sécurité différents : dispositifs d’interverrouillage, interrupteurs, capteurs, rideaux lumineux et boîtiers de commande. Les dispositifs d’interverrouillage les plus variés (électroniques et électromécaniques) n’occupent ici qu’un seul raccord. L’avantage pour l’utilisateur : un câblage nettement plus simple et plus économique des appareils de commutation de sécurité. La commande de l’interverrouillage ainsi que le traitement des informations diagnostic s’en trouvent aussi simplifiés.
Une entrée numérique supplémentaire sur le boîtier de distribution de sécurité contribue à une plus grande disponibilité de la machine : les signaux de diagnostic de tous les appareils de commutation de sécurité raccordés – comme par exemple ceux de l’AZM400 – sont transmis à la commande par le biais de cette entrée numérique. De cette manière, l’utilisateur dispose d’informations concernant le statut des interverrouillages et des messages d’erreur en vue de l’analyse : en cas de décalage de la porte par exemple, un message indiquant la nécessité de réajuster cette dernière est généré. Des mesures de maintenance préventive permettent alors d’éviter une immobilisation de la machine.

Nouvel accessoire pour l’AZM400
Schmersal propose désormais l’AZM400 avec un nouvel accessoire : un dispositif de mise en consignation permet d’éviter que les opérateurs ne soient accidentellement enfermés dans les machines et installations de grande taille pendant les travaux de maintenance et de réparation. À cet effet, les techniciens S.A.V. fixent un cadenas au dispositif de mise en consignation avant de pénétrer dans la zone dangereuse afin d’empêcher une fermeture de la porte du dispositif de protection et un démarrage accidentel de la machine. Le dispositif de mise en consignation convient à un montage à l’intérieur ou à l’extérieur de la zone dangereuse. Jusqu’à six cadenas peuvent être fixés au dispositif de consignation, cela signifie que six personnes peuvent simultanément travailler dans la zone dangereuse.
Dans le cas où un opérateur serait accidentellement enfermé à l’intérieur d’une installation, un câble de déverrouillage peut être utilisé comme déverrouillage de secours. En cas d’utilisation à l’extérieur de la zone dangereuse, le câble de déverrouillage sert de déverrouillage d’urgence. Dans la version standard, le câble de déverrouillage mesure six mètres et sa gaine quatre mètres, permettant ainsi également la sécurisation de grandes installations.


Du 7 au 10 octobre, rencontrez Schmersal au salon Motek 2019 à Stuttgart : hall 7, stand n° 7103

Colonne Contexte